Avignon 2016 – La page des spectateurs

Vous avez vu Édith Dupont ?

Laissez vous aller à dire ce que vous en avez pensé…

Relevé sur le livre d’or au théâtre :

  • L’émotion passe si bien. La sensibilité est partagée. Admirable construction.
  • Parodiant les parasites de la gent politique, nous voulons vous dire mais avec
    sincérité : Merci pour ce moment ! … Vraiment !
  • Je ne sais plus qui a dit : « Le hasard n’existe que pour les esprits préparés », en
    tous cas, nos esprits étaient prêts pour nous rencontrer et la rencontre était belle.
  • Merci pour ce moment plein de vérités !
  • Merci pour ce moment plein d’humour et de vérités ! A voir absolument.
  • Merci pour cette heure fort agréable. Courage et Bravo !!
  • Très émouvant. Plein de sensibilité et de passion ! Bravo.
  • Un beau fil conducteur plein de mots, de rêves et de souvenirs.
  • Agréables digressions pleines d’émotions.
  • De m’avoir fait penser à JJ Vannier, c’est la preuve que cette écriture
    m’a beaucoup plu. Et comme j’ai également aimé le jeu, je ne peux que
    dire que ce spectacle fait plus que tenir la route. Il doit trouver son public !
  • Avignon, je n’y viens pas tous les ans, trop de tout, d’affiches, de tracts, de
    comédiens !!! Commencer ce festival 2016 par ce spectacle, intelligent,
    sensible m’a redonné l’envie d’y revenir plus souvent.
  • Des pensées d’un excellent tonneau merveilleusement distillées
    par un alambic aux circonvolutions folles et poétiques.
  • Une grande découverte et un grand bravo. Magnifique moment de texte et de jeu.
  • Édith, élue à 99% des voix.
  • J’ai beaucoup apprécié. Du talent, de l’humour, de la finesse, un régal !
  • Bravo ! Plein de sensibilité et d’humour !
  • Joli spectacle avec beaucoup de finesse et de sincérité ! Merci

7 commentaires

  1. « Voilà le genre de spectacle que j’aime voir et que j’aurais aimé avoir écrit : une situation de départ simple, banale, qui va très vite se compliquer à cause des perturbations mentales du personnage ; des digressions, puis des digressions à l’intérieur des digressions, un labyrinthe de pensées apparemment sans queue ni tête, mais les fils se rejoignent et au final tout fait sens. Beaucoup de rire et d’émotion. Marc Lepage est un sacré auteur, mais aussi un diable de comédien. »
    Gauthier Fourcade (vu la dernière répétition avant Avignon)

  2. Chapeau l’artiste pour le message de Gauthier. Souhaitons qu’il te porte chance…
    En tous cas, je partage tout à fait son avis!

  3. De bon matin à AVIGNON Marc nous accosté dans la rue et plus la matinée avançait plus nous étions convaincus de choisir son spectacle…Seul sur scène il incarne plusieurs personnages et nous entraine dans le fil conducteur de ses pensées tantôt drôles ou touchantes ou poignantes de vérité et tout cela dans un exercice rythmé qui semblerait presque facile tellement il réussit à happer le spectateur et à conserver son attention,
    Bravo !Très bonne prestation!et une écriture propre à lui qui laisse au final de belles émotions!
    Les ardéchois,

  4. Je ne suis pas Télérama, Le Figaro, Libé , ni Le Canard Enchaîné…
    Pourtant je vous recommande de ne pas manquer « EDITH DUPONT » !
    C’est une pièce qui parle de la vie, donc une pièce qui nous parle.
    Le texte, soigné, ne pourrait être plus sincère puisqu’il est joué par l’auteur, et servi avec tant de générosité.
    Un moment d’évasion dont on sort le cœur léger.
    E. M.

  5. Très bon spectacle ! De l’émotion et de l’humour. Un texte très profond et superbement joué par Marc LEPAGE.
    Les personnages qu’il incarne sont très vivants et remplis d’émotions !
    Chapeau !

    Je recommande ce spectacle à tout le monde !

  6. La plupart des comédiens auteurs seuls en scène nous embarquent dans leur tête : pensées, fantasmes etc..Et c’est soit mièvre, soit plein de bruits et de fureur, soit copie conforme de la vie rêvée de la pub ou du show télé HUMORISTIQUE… Mais ici ce n’est pas le cas : Marc Lepage nous associe à son cinéma intérieur poétique, vivant, et si vrai….et aussi tellement singulier, unique !!
    Bravo l’artiste !

  7. Au début, on observe avec un mélange amusé d’indulgence et de bienveillance cet obsessionnel du détail insolite et du marabout, bout de ficelle… Et puis le train prend de la vitesse et on s’aperçoit qu’on l’a pris en marche ! Et toutes nos Edith Dupont, tous nos jetons de caddy en métal nous reviennent en tête… Et nous sortons de ce maelstrom d’émotions bouleversés, heureux, en nous disant que, finalement, la vie est belle…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *